PARTICULIERS
Equipez-vous pour économiser l’eau sans perte de confort.
COLLECTIVITÉS
Surveillez vos consommations d’eau et faites les choix techniques appropriés.
PROFESSIONNELS
Optimisez vos usages de l’eau avec des solutions adaptées à votre activité.

 

Aéroport de Bordeaux-Mérignac

Logo AeroportDepuis une dizaine d’années, l’aéroport de Bordeaux Mérignac a effectué plusieurs actions d’économies d’eau. Cela a contribué à réduire la consommation d’eau de moitié, alors que dans le même temps le nombre de passagers a augmenté de 30 %. Les volumes d’eau utilisés sont ainsi passés de 100 000 m3 en 2000, à 44 000 m3 en 2013.

Conso Aeroport

L’aéroport accueille actuellement près de 13 000 passagers par jour (soit plus de 4,6 millions par an) et compte 2000 employés sur l’ensemble de la plateforme. Les principaux postes de consommation d’eau sont les sanitaires, la restauration, le nettoyage et les tests des pompiers pour la défense incendie.

L’alimentation en eau est fournie essentiellement par un forage qui prélève l’eau dans la nappe de l’Oligocène. Moins de 5% de l’approvisionnement de l’aéroport provient du réseau public d’alimentation en eau potable de la Communauté urbaine de Bordeaux. Un nouveau forage a été créé en 2013 pour remplacer un ouvrage de 1957. Il était en mauvais état : sa productivité était moindre et il mettait deux nappes en communication, ce qui aurait pu conduire à une propagation des polluants en cas de contamination de l’ouvrage. Le coût des travaux s’est élevé à 200 000 €.

Photo1 aeroport                     Photo2 aeroport

Château d’eau et périmètre de sécurité du forage                               Arrivée d’eau du forage

© Aéroport de Bordeaux                                                                          © Aéroport de Bordeaux

Différentes mesures d’économies d’eau ont été progressivement mises en place au cours de ces dernières années :

- La plus grande partie des économies d’eau a été réalisée en changeant le système de climatisation. L’ancien était une climatisation à eau perdue et un des bâtiments disposait d’une tour réfrigérante qui a été arrêtée en 2007. Maintenant, le dispositif comporte des condenseurs à air.

- Les points d’eau ont été équipés avec du matériel hydro-économe. Les toilettes ont été changées, les robinets sont désormais munis de mousseurs économes et ceux des sanitaires sont temporisés (l’écoulement d’eau s’arrête au bout de quelques secondes).

- L’arrosage des espaces verts a été considérablement réduit et se fait avec un système de goutte-à-goutte.

- Des recherches de fuites sont régulièrement effectuées.

- Les employés sont sensibilisés à la maîtrise des consommations. Ils reçoivent un document les informant des actions menées dans ce sens, les incitant à la vigilance concernant les fuites et à l’installation de matériel hydro-économe dans les services n’en disposant pas encore.