Ville de MARTIGNAS SUR JALLE logo Martignas

Martignas1 369

 

Située à 18 km à l’ouest de Bordeaux, la ville de Martignas sur Jalle est une ville jeune (les moins de 40 ans y représentent près de 70% de la population) d’environ 8 000 habitants, avec un territoire très boisé (46.5% des 2654 ha de la commune sont arborés).

 

Orientations générales de gestion des services

Pour accomplir ses missions, la ville de Martignas s’appuie sur une équipe de plus de 130 agents, dont un nombre important recrutés pour de nouveaux services : le service jeunesse et sports en 2001 puis le service communication en 2003 et enfin le bureau d’étude en 2004.

Dans le but d’offrir aux habitants un service de meilleure qualité, la ville de Martignas a souhaité qu’une grande majorité du personnel soit intégrée à une filière professionnelle. Pour cela les recrutements ont été ciblés et le personnel en place encouragé à effectuer des formations continues. Les compétences internes du personnel communal ont ainsi permis de s’affranchir de prestataires extérieurs, et de réaliser notamment l’aménagement des ronds-points de la déviation ou la rénovation de la Galerie Claude-Monet.

 

Service Jeunesse et sports 

Dans la continuité de cette démarche, le Service Jeunesse et sports de Martignas s’est engagé depuis 2005 dans l’exploitation en régie de ses terrains de sports avec notamment pour objectifs :

  • la préservation du cadre de vie et la gestion durable du patrimoine communal,
  • l’élargissement de l'offre en matière de sports, pour répondre à la demande des usagers et sur la base d'acquisitions récentes par la commune.

 Les usagers sportifs sont :Martignas2 370

  •  les scolaires : 10 classes de maternelle, 18 classes de primaire, une classe locale d'insertion (C.L.I.S) et un collège d'une capacité de 600 élèves ;
  •  les 2 000 adhérents de l’Association Sportive de Martignas Omnisports, avec en particuliers 18 équipes de football ;Martignas3 371
  • et dans le cadre d’un accueil plus événementiel : l’ASPTT, le Camp de Souge et la réception de compétitions.

 

 Nom du terrain

 Nature des terrains de sports

Origine de l’eau d’arrosage et volume utilisé en 2004 (m3)

Complexe sportif
Alban Moga

3 terrains de grand jeu, dont 1 stabilisé

Nappe du Miocène, 12 780 m3

Complexe sportif
Cassin (ex Dolange)

1 terrain de grand jeu

Nappe du Miocène, 6 720 m3

Stade Guillemet

1 terrain de grand jeu

Nappe du Miocène, sachant que le forage nécessite des investissements lourds

Plaine des sports, acquise auprès de l’ASPTT au début de l’année 2006, d’une superficie globale d’environ 11 ha

1 terrain de grand jeu stabilisé, 1 terrain de football, 1terrain de golf intégrant 2 terrains de football,
1 parcours sportif et des tennis extérieurs.

Eaux de ruissellement et de source, retenues dans 2 bassins d’environ 500 m3 et 300 m3.

Martignas4 372                                        Martignas5 373

Complexe Moga – terrain stabilisé                                           Complexe Moga – terrain en herbe
                                                                                             (fétuque élevée à 70%)

Nature du projet

 

Bases de départ et critères de choix :

  • acquérir le matériel nécessaire à une exploitation en régie ;
  • diversifier les offres sportives et notamment proposer des terrains en libre accès ;
  • améliorer la qualité des surfaces des terrains de football tout en réduisant le budget d’entretien ;
  • réduire la consommation d’eau.

 Décisions prises et actions menées en 2006 :

  • acquérir un tracteur de 55 ch et un décompacteur et mettre en place une meilleure technique ainsi qu’une fréquence plus élevée d’entretien des stades en herbe ;
  • remplacer le ray grass par un mélange de 70% de fétuque élevée et de 30% de ray gras ;
  • rendre le stade Guillemet librement accessible, abandonner son arrosage, mais l’entretenir très soigneusement et réagir rapidement en cas de dégradation de la pelouse. Construire sur le même site un « City  stade » synthétique, d’environ 30m*10m. Veiller au bon usage du site par les joueurs et au maintien des relations de bon voisinage entre les usagers du stade et les habitants proches.

Martignas6 374                                   Martignas7 375

Plaine des sports – bassin de retenue                           Plaine des sports – terrain de golf/football

Martignas8 376                                      Martignas9 379

Stade Guillemet, non arrosé et en libre accès                 City stade synthétique en libre accès

Bilan technique et financier

Un bilan sommaire peut être dressé par site :

  • stade Guillemet : l’arrêt de l’arrosage permet d’économiser plusieurs milliers de m3 par an. En revanche, financièrement, le gain est plutôt de l’ordre d’une dépense évitée (170K€ pour la réhabilitation du forage, nécessaire pour poursuivre son utilisation). Reste encore à trouver une solution pour l’évacuation du drainage de ce stade, actuellement sans exutoire ;
  • city Stade : il a coûté de 90 000 €, sachant que la ville de Martignas a retenu des matériaux durables (bois et inox). Il n’est pas arrosé mais son entretien doit être très soigné pour garantir une bonne intégration dans le voisinage ;
  • stades Moga et Cassin : le coût de l’entretien en régie est proche du coût de l’entretien délégué à un prestataire extérieur, mais la fréquence et la nature de l’entretien sont bien meilleures et la qualité du terrain n’a rien à voir. En ce qui concerne le remplacement du ray grass par le mélange fétuque élevée (70%) et ray grass (30%), il a été réalisé récemment et il faut 3 à 6 mois d’adaptation, avec un arrosage plus soutenu au départ. La commune n’a donc pas encore pu apprécier les améliorations en terme d’économie d’eau.

Perspectives

 La commune de Martignas s’interroge sur les aménagements à apporter à la plaine des sports, en matière d’arrosage mais aussi d’évacuation des eaux de ruissellement et donc de leur valorisation. En effet, le volume disponible dans les bassins de retenue n’est pas suffisant pour procéder de la même façon que sur les autres stades communaux, et le système d’arrosage est obsolète. Dans tous les cas les hypothèses envisagées concernent la réutilisation des eaux pluviales, ou la création d’un forage au Mmiocène.

Par ailleurs, sur le site de la plaine des sports sera bientôt construit un groupe scolaire. Il est prévu d’y récupérer l’eau des toitures pour arroser le "jardin des sens" destinés aux enfants. La ville de Martignas souhaitait aller plus loin et alimenter les chasses d’eau avec cette eau. Mais étant donné qu’il s’agit d'une école maternelle, puis dans une seconde tranche d’une école primaire, l’hypothèse a été abandonnée pour des raisons de sécurité sanitaire.

Contacts

Interlocuteur technique

Interlocuteur élu

M. Patrice TAUZIN

Service Jeunesse et Sports
Avenue de Verdun
33520 BRUGES

Tel : 05 57 97 74 94

M. Philippe DAGNEAU

Adjoint délégué à l’environnement

 et aux nouvelles énergies