Ville de VILLENAVE DE RIONS

Villenave de Rions est une commune de 300 habitants située dans l’Entre-Deux-Mers, au sud-est de Bordeaux.

Jusqu’au mois d’août 2000 la commune était alimentée grâce à une source issue de la nappe du Plio-Quaternaire. Mais une pollution à la simazine, désherbant utilisé pour les vignes aujourd’hui interdit, a obligé la collectivité à trouver une autre ressource. Depuis, Villenave de Rions achète son eau potable au syndicat de Targon dans l'attente de la mise en service d'un nouveau forage dans la nappe plus profonde de l'Oligocène.

Contenu du projet

Les actions menées

Cette petite commune a mis en oeuvre plusieurs solutions pour réduire sa consommation d'eau et limiter ainsi ses achats d'eau à la collectivité voisine.

  • Maintien de la production à partir de la source pour les usages ne nécessitant pas une eau potable
    Inutilisable pour la production d'eau potable, la source peut néanmoins être utilisée sans risques pour l’arrosage des jardins, des vignes etc. La commune l’a donc mise à la disposition de ses administrés qui peuvent venir s'y ravitailler en eau pour leur arrosage privé ou pour la préparation des traitements, notamment viticoles. Le volume  prélevable est toutefois limité à 1 m3/j/personne. 

photo-captage-VR 320photo-robinet-VR 297

rosiers-VR 298

  • Choix de végétaux peu consommateurs d'eau pour les espaces verts
    La commune plante des lavandes, des variétés de rosiers peu friands en eau (etc). Ainsi, l’irrigation des 8 000 m2 d’espaces verts autour de la salle des fêtes, est quasi nulle et les besoins en main d'oeuvre pour l'entretien limités.
  • Equipement de l'école et de la salle des fêtes. Ces deux bâtiments ont été équipés de boutons poussoirs sur les robinets ce qui limite le gaspillage.
  • Rendement du réseau de distribution
    La commune est attentive aux éventuelles fuites sur son réseau et procède aux réparations dans les plus brefs délais. Elle a décidé de lancer un diagnostic de son réseau conforme aux exigences du SAGE Nappes profondes de Gironde.

Bilan technique et financier

Bilan des volumes économisés

  • L’économie générée par l’utilisation de l’eau de source pour l’arrosage des jardins et des vignes est estimée à 20 m3/j sur la période d'arrosage.
  • La consommation moyenne d’une école est estimée à 10 à 20 L/j/élève. En considérant 8 mois de scolarité pour les 46 élèves de cette école, la consommation annuelle devrait être comprise entre 114 et 230 m3/an. Hors cette école consomme 44 m3/an.
  • L'espace entourant la salle des fêtes (terrain de tennis, de football) représente 8 000 m2. La consommation annuelle pour ce terrain n'est que de 5.5 m3 sur un robinet utilisé pour le nettoyage des ballons ou autre.

Bilan financier

Les équipements économes mis en place sur l'école et la salle des fêtes représentent un surcoût très faible comparé à du matériel non-économe. En moyenne l'équipement installé revient 5 à 10 % plus cher que du matériel classique. Les plantes "économes", elles non plus, ne reviennent pas plus cher que des plantes plus consommatrices d'eau. Enfin, l'utilisation de l'eau de source pour l'arrosage des jardins et des vignes n'a nécessité que très peu de travaux puisque les administrés viennent se servir directement au captage où un robinet et un tuyau ont été rajoutés à l'extérieur du local.

Contacts

Mr Antoine
Maire de Villenave de Rions
315 Normand Nord
33550 Villenave de Rions
05.56.72.17.03